Epilogue
Accueil Remonter Prologue Action Epilogue Rebondissement

 

                             Epilogue..


Annie et son fils P-F(photo Georgio C.de Gasperi) Annie Nobel et son fils Pierre-François...18 ans plus tard
cliquez sur les photos...

René Barjavel et André Cayatte ont disparu.
            Pierre Chiffre s’est, je crois, reconverti dans l’informatique...mais mon fils, né en même temps que le livre et bercé toute son enfance par l'histoire et les chansons de La Nuit des Temps est devenu un chanteur auteur-compositeur à succès : et c’est tout naturellement qu’il a composé trois des musiques manquantes, dont le final Le pays blanc* que je n’avais pas écrit à l’époque, sous le pseudonyme de Pierre-François Lelion.

            J’ai encore revu le manuscrit en janvier 2001, pour l’anniversaire de Barjavel,
qui aurait eu 90 ans le 24 janvier et celui de Cayatte, qui en aurait eu 92 le 3 février...

            J’ai réuni toutes les chansons enregistrées sur un même CD.

            Il est évident que les anciennes nécessitent un bon lifting orchestral, voire certaines recompositions et que les nouvelles ont un peu manqué de moyens. Il reste, en outre, un bon nombre de titres sans musique, qui se prêtent à des compositions très actuelles.
 

La Nuit des Temps demeure la première comédie musicale du XXIème siècle.
   Elle offre une palette de tous les grands courants musicaux actuels.
   C’est un grand show musical, vocal et chorégraphique, multiracial et pluriculturel
   Une vision fulgurante à l’échelle planétaire
   Qui met en jeu toutes les nouvelles technologies, toutes les intelligences
   A travers les plus grands mythes de l’humanité.
   La Nuit des Temps s’adresse aux citoyens du monde !


 

Mon rêve secret est qu’un jour un producteur intrépide
commandite la comédie musicale,
pour ensuite en faire un film... comme « Hair »...


          Droits réservés SACD-SACEM  ___________________________________________________________________________

                       

           Je t'ai quitté hier (Eléa) Cliquez pour un extrait sonore (ancienne version)  Cliquez pour un extrait sonore (nouvelle version)                                       * Le pays blanc (final – tous) cliquez pour un extrait sonore (ancienne version)  Cliquez pour un extrait sonore (nouvelle version)

 

            Et pourtant je t’ai quitté hier                                                    Un homme de lumière

            Le sommeil m’a emportée hier                                                Une femme de désir

            Pendant cette courte nuit                                                         Un couple de la terre

            L’éternité s’est dressée                                                           Changerait l’avenir

            Comme une horrible muraille                                                              

            Qui n’est pas à notre taille                                                       Comme une porte ouverte

                                                                                                          Sur le ciel et la mer

            Le néant entre nous s’est jeté                                                  Une victoire offerte

            Mais la terre ne s’est pas arrêtée                                             Un cadeau de l’hiver

            Il n’y a plus rien de toi

            Pas même un grain de poussière                                              Le pays blanc est devant nous

            Emporté cent mille fois                                                            Comme une planète oubliée

            Par les vents et par les mers                                                    Il est là au milieu des loups

                                                                                                          Nous serons seuls à y marcher

                        Tu es resté mon amour

                        Seul au point de non retour                                          Désiré depuis tant d’années

                        Loin du pays des vivants                                             Comme une terre de diamant

                        Au bout de la nuit des temps                                       Toujours perdu, toujours blessé

                                                                                                          Regarde bien, il nous attend

            Je n’ai fait que baisser les paupières

            Et plus rien ne se souvient d’hier                                              Il est ici le pays blanc

            La vie et la mort d’un monde                                                   Dans une larme dérobée

            Pour l’énorme cœur du temps                                                Dans nos regard étincelants

            Ne sont rien qu’une seconde                                                   Et dans nos rêves oubliés

            Qu’un seul de ses battements

                                                                                                          Le pays blanc est dans ton cœur

            Je voulais mourir auprès de toi                                                Cherche-le, il est enterré

            Ne jamais me séparer de toi                                                    Il est au-delà de ta peur

            Je suis perdue, solitaire                                                           Il est de vivre, il est d’aimer

            Il n’y a plus de présent            

            Il n’y a plus rien à faire                                                                                   ad lib...

            Rien ne sera plus comme avant

                                                                                                                     

                        Tu es resté mon amour

                        Seul au point de non retour

                        Loin du pays des vivants

                        Au bout de la nuit des temps               

 

                                                                contact : annienobel@yahoo.fr

 

   Pour en savoir plus sur René Barjavel  visitez le barjaweb :  http://barjaweb.free.fr

              En particulier la page consacrée à La Nuit des temps : http://barjaweb.free.fr/SITE/ecrits/Ndt/nuit.html
              Vous pouvez aussi contacter l'Association des Amis de René Barjavel qui a entrepris la mise en valeur de l'œuvre de l'auteur.


 
Et puis, début 2005...